Derniers commentaires

Camarade Lepaon, la démocratie...
Bravo, bravo, bravo. Alors que nous croyions que les reflexes staliniens avaient disparus, voila que...
Camarade Lepaon, la démocratie...
Tout mon soutien pour votre attitude et votre franc parler !
Camarade Lepaon, la démocratie...
BRAVO POUR LE FOND ET LA FORME
Camarade Lepaon, la démocratie...
Joseph bonjour, Michel Parinet nous a transféré ta réponse T Lepaon. Je ne peux que te félicite...
Convention social de l'UMP - i...
bravo à Joseph pour cette intervention claire et vraie :)
19 JUIN - Pas de rassemblement...
Voilà une décision qui ne manque pas de bon sens ! Faut-il vraiment rappeler qu'à chaque fois qu...
Victoire
allez hop, au travail il faut être meilleur en communication, entre nous, et dans les médias ! Pas...
Victoire
Les oiseaux de mauvais augures ne chantent pas au Printemps ! Oui,c'est le vrai Printemps pour tous...
Cécile DUFLOT a un nouvel admi...
Bien cher Joseph, Alors que certains se livrent à l'insulte face à la vindicte aux relents d'anti...
Sécurisation de l’emploi
Monsieur Merci pour votre soutien. Concernant votre question, le congé sabbatique existe toujours...
Communiqués

Dans cette rubrique, les communiqués de presse publiés par la CFTC-Raris.



TRAVAIL DE NUIT Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
04-04-2014

Communiqué de presse,

Pantin le 4 avril 2014 :

La CFTC se réjouit de la décision de « bon sens » du Conseil Constitutionnel réaffirmant le caractère exceptionnel du travail de nuit et la nécessité de l'encadrer.

L'interdiction de l'ouverture des commerces la nuit, sans nécessité particulière et exceptionnelle, permet de réaffirmer que les rythmes économiques doivent être aux services des femmes et des hommes et non le principe qui dicte sa loi à toute la société.

Ce respect des temps de vie naturelle est le garant d'un juste équilibre entre la vie professionnelle, la vie familiale, personnelle et associative sans laquelle il n'y a pas de société à visage humain.

Le travail de nuit doit répondre à un besoin vital de la société et non à l'envie de quelques-uns de réaliser toujours plus de profits, au détriment de l'intérêt général et du bien commun.

Contact : Joseph Thouvenel - Vice Président CFTC

 

 
Agression d'un conducteur SNCF, 150 000 victimes supplémentaires Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
22-01-2014


Communiqué de presse

 

Agression d’un conducteur SNCF, 150 000 victimes  supplémentaires.


Si agresser un agent de la SNCF est inacceptable, bloquer plus de 150 000 usagers qui n’ont aucune responsabilité dans cette affaire n’est pas plus acceptable.

La CFTC Paris, qui dénonce régulièrement le sous investissement chronique du service publique de transport en Ile de France et ses disfonctionnements  récurent (rubrique « trafic d’affluence » sur le site www.cftc-paris.com) condamne l’égoïsme corporatiste qui fait violence aux clients de la SNCF.
En quoi la grève monstrueuse infligée à des dizaines de milliers de salariés, va-t-elle permettre de faire cesser les agressions dans les transports ?

Agressions dont sont eux-mêmes victimes de nombreux usagers, sans que pour cela et à juste titre, les transports ne soient bloqués.

Ceux qui abusent du droit de grève, outre l’inhumanité dont ils font preuves vis-à-vis d’autres salariés, mettent à terme du fait de leurs excès, l’exercice légitime du droit de grève en péril.

Contact : Joseph THOUVENEL

 
Grève SNCF, une galère de plus pour les usagers. Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
11-12-2013

La CFTC Paris estime qu’il existe une distorsion trop importante entre la gêne qu’entraîne, pour les salariés et notre économie, la grève SNCF du 12 décembre et la revendication principale : « Peser sur l’éventuelle réforme ferroviaire ».

La CFTC Paris, qui suit de près les dysfonctionnements récurrents des services publics de transports en Ile de France, condamne l’égoïsme corporatiste qui fait de la grève un acte quasi-banal et non le dernier recours après avoir ,notamment, pris en compte les désagréments pour les usagers.

Les salariés qui, au quotidien, subissent retards et annulations en raison de défaillances techniques, ne doivent pas, en plus, être les otages des différends entre certaines organisations syndicales, la direction des chemins de fer et le gouvernement.

Pour la CFTC Paris, la justification des services publics, c’est notamment la continuité du service aux usagers.
Abuser de la grève, c’est aussi affaiblir le service public dans l’opinion et risquer ,à terme, de le voir remis en cause.


Contact : Joseph Thouvenel
              Président de la CFTC PARIS

 
Rapport Bailly : réaction de la cftc Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
02-12-2013

Communiqué CFTC :

Le rapport relatif au travail dominical a été rendu ce matin au Premier ministre. La CFTC se réjouit de voir Monsieur Jean-Paul Bailly, rapporteur,  la rejoindre sur un certain nombre de points, notamment :

-         l'importance du principe du repos dominical pour le bon équilibre de la société en affirmant que « la spécificité du dimanche doit être respectée » ;

-         la préconisation d'une remise à plat des différentes et aberrantes zones aux règles sociales disparates et inégalitaires, créées par la loi de 2008 ;

-         le dialogue territorial pour traiter des dérogations dans le commerce. La CFTC propose que, sur initiative du Préfet ou du Maire et après étude d'impact, la décision d'accorder une dérogation au repos dominical soit de la responsabilité des partenaires sociaux ;

-         la fin programmée de la dérogation permanente du secteur de l'ameublement ;

-         le refus de dérogation permanente pour le bricolage, tout en laissant le temps nécessaire pour revenir à la normale sans drame social.

 

La CFTC s'étonne de voir le rapporteur briser la cohérence de son analyse en proposant d'augmenter de façon plus que significative le nombre d'ouvertures autorisées le dimanche dans l'année.

Pour la CFTC, ce rapport peut servir de base afin de réformer en profondeur l'actuelle néfaste et incompréhensible législation sur le dimanche et ce, à condition de mettre au cœur du nouveau texte le respect de ce temps collectif, indispensable pour la vie familiale, personnelle, associative et spirituelle.

 

 
Touche pas à mon dimanche ! Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
14-11-2013

A l’initiative de la CFTC PARIS et du Collectif des Amis du Dimanche (CAD)

 

Meeting

«  Touche pas à mon dimanche ! »

Lundi 18 novembre 2013

À 19 h 00

Bourse du travail – 29 bd du Temple – 75003 PARIS

Lignes 3 - 5 - 8 - 9 et 11 station « République » - Ligne 3 station « Temple »

Lignes 5 et 9 station « Oberkampf » - Ligne 8 station « Fille du Calvaire »

 

 

Le repos dominical, ce temps essentiel pour la vie familiale, personnelle, associative et spirituelle est menacé par l’avidité de quelques-uns, l’idéologie de quelques autres et l’indifférence de beaucoup.

Ne laissons pas brader ce que nos parents ont acquis de haute lutte !

Ne fabriquons pas pour nos enfants un monde où l’être humain est rabaissé à l’état de producteur/consommateur !

Ensemble, construisons une cité avec des temps en commun, pour rire, aimer, se passionner, se cultiver, pratiquer un sport et, pour ceux qui le désirent, prier !

 

Avec la participation de :

Hélène Bodenez – Professeur agrégé de lettres

Jean Dionnot-Enkiri – Président du Collectif des Amis du Dimanche

Maître Vincent Lecourt – Avocat

Ciarán Mac Guill – Salarié Irlandais

Etienne Neuville – Chef d’entreprises

Christelle Potier – Salariée du dimanche

Antoine Renard – Président des AFC – Association Familiale Catholique

Joseph Thouvenel – Vice-président CFTC

 

Salariés, patrons, parents, célibataires, croyants, non-croyants, tous ensemble pour sauver notre dimanche !

 

Paris, le 14 novembre 2013

 
Touche pas à mon dimanche ! Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
14-11-2013

A l’initiative de la CFTC PARIS et du Collectif des Amis du Dimanche (CAD)

 

Meeting

«  Touche pas à mon dimanche ! »

Lundi 18 novembre 2013

À 19 h 00

Bourse du travail – 29 bd du Temple – 75003 PARIS

Lignes 3 - 5 - 8 - 9 et 11 station « République » - Ligne 3 station « Temple »

Lignes 5 et 9 station « Oberkampf » - Ligne 8 station « Fille du Calvaire »

 

 

Le repos dominical, ce temps essentiel pour la vie familiale, personnelle, associative et spirituelle est menacé par l’avidité de quelques-uns, l’idéologie de quelques autres et l’indifférence de beaucoup.

Ne laissons pas brader ce que nos parents ont acquis de haute lutte !

Ne fabriquons pas pour nos enfants un monde où l’être humain est rabaissé à l’état de producteur/consommateur !

Ensemble, construisons une cité avec des temps en commun, pour rire, aimer, se passionner, se cultiver, pratiquer un sport et, pour ceux qui le désirent, prier !

 

Avec la participation de :

Hélène Bodenez – Professeur agrégé de lettres

Jean Dionnot-Enkiri – Président du Collectif des Amis du Dimanche

Maître Vincent Lecourt – Avocat

Ciarán Mac Guill – Salarié Irlandais

Etienne Neuville – Chef d’entreprises

Christelle Potier – Salariée du dimanche

Antoine Renard – Président des AFC – Association Familiale Catholique

Joseph Thouvenel – Vice-président CFTC

 

Salariés, patrons, parents, célibataires, croyants, non-croyants, tous ensemble pour sauver notre dimanche !

 

Paris, le 14 novembre 2013

 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 1 - 6 sur 137