Derniers commentaires

Bartolone refait l'histoire !
Bonjour Mr THOUVENEL, Bravo pour vos articles .....et merci.... Il est passionnant de lire vos arti...
Les grandes figures sociales c...
Merci Joseph, Toutes mes félicitations pour cette belle initiative et pour votre site que j'ai ains...
La grève de Pentecôte de la CF...
1: En quoi être obligé de travailler sans être payé est solidaire ? Le principe du financement p...
La grève de Pentecôte de la CF...
La CFTC doit des excuses aux vieux militants malades, et ceux qui sont déjà morts. La CFTC, le "sy...
Le Martyrologue de Myriam
Gabriel Sara, l’Executive Director, du Mount Sinai Roosevelt Hospital Center nous écrit : « M...
Loi Macron : Intervention de J...
Bravo à la CFTC pour son courage et la fidélité à ses valeurs. Pathou
Rapport sur les effets de la l...
Bien joué mon bon Joseph! Mais je crains que nos interlocuteurs ne jouent pas dans la même cour q...
Rapport sur les effets de la l...
Bonjour M. Thouvenel, Et bien bravo pour votre courrier! J'adore le ton.
Rapport sur les effets de la l...
Super Joseph, bravo !
Rapport sur les effets de la l...
Quand aucune structure d’accueil n’est ouverte le week end on propose aux salariés qui ont le m...
Communiqués

Dans cette rubrique, les communiqués de presse publiés par la CFTC-Raris.



Assemblée Nationale: une section CFTC pour les collaborateurs de députés Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
26-05-2016

 

assemble_nationale.jpg

Les attachés parlementaires et autres collaborateurs de députés, employés sous contrat de travail de droit privé, ont aujourd’hui un statut flou voire précaire. La raison : chaque parlementaire est considéré comme une entreprise indépendante. Ils font partis des 2% de salariés ne bénéficiant pas de convention collective.


La CFTC (Confédération Française des Travailleurs Chrétiens), libre et indépendante depuis son origine, vient de s’implanter en constituant une section à l’Assemblée Nationale. Ses représentants participent dès à présent à la négociation d'un accord collectif avant l'été 2016, applicable au 1er janvier 2017, visant à améliorer la situation professionnelle des collaborateurs de députés, à l'Assemblée nationale et en circonscriptions.


Bon vent et tous nos vœux de réussite à notre représentant Gonzague de Chantérac et toute son équipe.

 
Grève RATP: comme un vent de folie Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
25-05-2016
cftcword.jpg

Communiqué de presse




Grève RATP : comme un vent de folie


La CFTC Paris exprime son plus profond désaccord avec l’appel à la grève illimité à partir du 2 juin lancé par la CGT-RATP.

Pour la CFTC, avant d’appeler à la grève, un syndicaliste responsable doit notamment s’interroger sur les conséquences que celle-ci peut avoir sur les usagers.

Toute grève dans les transports parisiens pénalise fortement des millions de personnes, qui au quotidien subissent déjà de nombreux dysfonctionnements techniques.

Ces voyageurs, souvent des travailleurs, n’ont pas plus de responsabilité dans la politique salariale de la régie des transports que dans l’élaboration de la loi travail.

Il est profondément affligeant de les voir une nouvelle fois pris en otage sans égard pour les difficultés que cela rajoute à leur quotidien.

Pour la CFTC, le droit de grève fait partie des libertés essentielles encore faut-il ne pas en abuser au risque de voir celui un jour remis en cause.



Paris, le 24 mai 2016.

Contact :    Joseph THOUVENEL
                  Président
 
LUNDI DE PENTECÔTE : LA JOURNÉE QUI NE RAPPORTE RIEN Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
12-05-2016


ferie2014.jpgSous l’affichage « journée de solidarité » a été instauré une taxe sur les salaires de 0,3%.
C’est ce prélèvement mensuel dit-contribution solidarité autonomie- qui rapporte plus de 2 milliards par an.

Quand un salarié se voit imposer de travailler une journée sans être rémunéré le calcul est simple : 0,3% de 0 égale 0.

Au-delà du principe inacceptable, faire travailler des salariés sans les rémunérer, cette mesure arbitraire se traduit concrètement par nombres d’aberrations.
Pour n’en citer que deux :
-    Est-il juste qu’un employé de supermarché puisse être obligé de travailler gratuitement un jour férié, alors qu’un agent de la SNCF est censé travailler 1 mn 52 de plus par jour pour s’acquitter de la journée dite « de solidarité »?

-    Pour quelle raison, les professions libérales ne sont-elles pas assujetties à une journée « dite de solidarité »?

Pour la CFTC, il est indispensable qu’un effort financier important soit fait au profit des personnes dépendantes et handicapées, encore faut-il que cet effort soit justement réparti et organisé.

Fondamentalement attachée au principe « tout travail mérite salaire », la CFTC couvre par un mot d’ordre de grève tout salarié du secteur privé que son employeur voudrait faire travailler gratuitement le lundi de Pentecôte ou tout autre jour qualifié de « journée de solidarité ».

 
Communiqué de presse Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
01-04-2016
Communiqué de presse

logo_cftc.gif

EXCLUSIF !





L’ancien n°1 de la CGT, Thierry LEPAON, vient d’adhérer à la CFTC, considérant que, lorsque l'on approuve la multiplication des pains, on ne doit pas être contre celle des m².

Hasard ou destinée ? Ce même jour, Pierre GATTAZ a pris sa carte au PC, croyant adhérer au Parti Capitaliste.

Paris, le 1er avril 2016.
Contact :  Joseph THOUVENEL
 
RER A : une grève inadaptée Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
09-12-2015
Les joies du RER A aux jours et heures de forte affluence

À Paris, le 9 décembre 2015

La CFTC Paris dénonce avec vigueur la prise d’otage de centaines de milliers d’usagers du RER A par quatre syndicats de la RATP dont la grève a pour objet de dénoncer : « des consignes inadaptées lors du traitement des objets abandonnés ». Les usagers, qui, par ailleurs, sont majoritairement des salariés et souffrent déjà au quotidien des dysfonctionnements du service public des transports, apprécieront à juste titre de perdre une journée de salaire pour cette grande revendication sociale des camarades de la RATP.


La CFTC Paris, tout en rappelant son attachement au droit de grève, rappelle que celui-ci ne doit être utilisé qu’en dernier recours et ne doit pas être galvaudé par des mouvements à répétition, qui plus est pour des mots d’ordre ubuesques et des règlements de comptes internes à la régie.


Contact :

Joseph THOUVENEL
Président de l’UD CFTC Paris
 
Zones touristiques internationales : une consultation pour amuser la galerie ! Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
24-09-2015
Si la CFTC conçoit qu'il puisse y avoir un traitement particulier pour certaines zones atypiques (Champs-Elysées, Musée du Louvre...), elle déplore la parution des décrets d'application établissant les « zones touristiques internationales ». Outre le fait que certaines d'entre elles ne devraient pas bénéficier de ce statut, la CFTC déplore qu'aucune réponse n'ait été apportée aux trois questions de bon sens qu'elle avait posées à l'occasion de la consultation initiée avant parution de ces textes.
 
1) Silence sur les conséquences pour le commerce de proximité bordant les ZTI, notamment en banlieue et le contre coup mécanique sur l'emploi.
 
2) Silence, à la veille de COP 21, sur les conséquences environnementales des futures ouvertures. Rappelons que d'après l'ADEME (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie), un ménage faisant ses courses en grande surface - centres commerciaux consomme 30 fois plus d'énergie et émet 70 fois plus de CO² que le même ménage effectuant ses courses dans les commerces de proximité.
 
3) Silence sur les conséquences en termes de vie familiale et de réussite scolaire. Alors que l'on s'inquiète à juste titre, de voir les classes populaires et moyennes avoir de moins en moins accès aux études supérieures, quelles sont les répercussions sur le suivi scolaire des enfants dont les parents travaillent jusqu'à minuit ?
 
La CFTC rappelle qu'elle considère l'ouverture des commerces en nocturne et celle des grandes enseignes le dimanche, comme un vrai choix de société. Voulons-nous sauvegarder un temps où la consommation et la production sont entre parenthèses pour permettre la vie familiale, personnelle, associative et spirituelle ou préférons-nous subir la dictature du profit de quelques-uns aux dépens du bien commun ?
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 1 - 6 sur 165