Derniers commentaires

Joseph Thouvenel sur Europe 1,...
Bravo à la cftc pour ce juste combat ;
Qu’est ce que le droit de grèv...
merci ça m'a bien aidé pour l'exposé :)
MEETING CFTC Paris - Touche pa...
Bonjour, ai assisté à cette conférence et ai beaucoup aimé la vidéo avec mise en scène de deu...
Camarade Lepaon, la démocratie...
Bravo, bravo, bravo. Alors que nous croyions que les reflexes staliniens avaient disparus, voila que...
Camarade Lepaon, la démocratie...
Tout mon soutien pour votre attitude et votre franc parler !
Camarade Lepaon, la démocratie...
BRAVO POUR LE FOND ET LA FORME
Camarade Lepaon, la démocratie...
Joseph bonjour, Michel Parinet nous a transféré ta réponse T Lepaon. Je ne peux que te félicite...
Convention social de l'UMP - i...
bravo à Joseph pour cette intervention claire et vraie :)
19 JUIN - Pas de rassemblement...
Voilà une décision qui ne manque pas de bon sens ! Faut-il vraiment rappeler qu'à chaque fois qu...
Victoire
allez hop, au travail il faut être meilleur en communication, entre nous, et dans les médias ! Pas...
Communiqués

Dans cette rubrique, les communiqués de presse publiés par la CFTC-Raris.



CONGRES CFTC PARIS – 4 propositions capitales Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
26-06-2014

Après avoir obtenu respectivement plus de 98 et 99 % des votes du Congrès, Joseph Thouvenel et Valérie Grigioni ont été réélus Président et Secrétaire Générale de la CFTC Paris.

Le Congrès, à l’unanimité a réaffirmé son attachement aux valeurs sociales chrétiennes et, notamment, à l’article 1er des Statuts de la CFTC qui précise « La Confédération se réclame et s’inspire, dans son action, des principes de la morale sociale chrétienne ».

Le Congrès a également voté à l’unanimité 4 motions :

1) Sur l’emploi : Travailler à mettre en relation, au sein des quartiers, les entreprises offrant localement des postes et les chômeurs de l’arrondissement.

 2) Salariés des petites entreprises : La CFTC Paris constate que la très grande majorité d’entre eux ne bénéficie d’aucune œuvre sociale. Aussi, la CFTC propose que soit expérimenté sur Paris, la création d’un fond géré paritairement, permettant de proposer aux salariés des TPE des services du type comité d’entreprise.

Ce fond serait alimenté par un prélèvement de 1% sur toutes les augmentations du gaz et de l’électricité. Les actuels bénéficiaires de ce 1% n’étant aucunement lésés, puisque la ponction sur les factures dont ils profitent ne serait pas supprimée, seules les nouvelles augmentations leur échapperaient.

 3) Dimanche : La CFTC Paris continuera à défendre le principe du repos dominical, ce temps où la production et la consommation sont entre parenthèses pour permettre la vie familiale, associative, personnelle et spirituelle. La CFTC Paris observe que notre mode de vie, loin de rebuter les touristes, est  au contraire considéré comme un véritable art de vivre qu’ils envient et qui les attire.

Pour la CFTC Paris, c’est l’insécurité qui frappe nos visiteurs étrangers dès la sortie des aéroports ou des gares qui met, à terme, en grave danger l’attrait touristique de la capitale.

4) Transports : La CFTC Paris déplore la souffrance quotidienne des usagers, en raison de dysfonctionnements récurrents des services publics de transport en région parisienne.

Aussi, la CFTC Paris s’engagera dans les initiatives permettant de résoudre ces problèmes journaliers, notamment : en faisant la promotion d’une véritable ligne de service public fluviale entre le Val de Marne et les Hauts de Seine via Paris. Ligne équipée de bateaux permettant d’embarquer avec vélos, patinettes et autres rollers et facilement accessible pour les personnes handicapées.

A Paris, le 26 juin 2014

Contact : Joseph Thouvenel

 

 
Communiqué de Presse des Cheminots Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
13-06-2014
 
LUNDI DE PENTECOTE - LA CFTC POUR UNE SOLIDARITE PLUS JUSTE, ECRIT A FRANÇOIS REBSAMEN Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
03-06-2014

Lundi de Pentecôte - La CFTC pour une solidarité plus juste, écrit à François Rebsamen

Mardi 3 juin, Joseph Thouvenel, Vice-président de la CFTC a adressé un courrier au nouveau  ministre du Travail et de l'Emploi, François Rebsamen, afin de dénoncer une nouvelle fois, l'injustice de la journée dite « de solidarité » mise en place en 2004.

Dans cette lettre,  la CFTC rappelle que dès l'origine de cette loi,  elle était favorable au principe de solidarité nationale pour la prise en charge des personnes dépendantes tout en étant totalement opposée à une mesure injuste vis-à-vis des salariés et de leurs familles. Pour la CFTC, tout travail mérite salaire, et ce principe reste incontestable. La CFTC demande donc au ministre du Travail et de l'Emploi de prendre les dispositions nécessaires en vue de mettre fin à l'obligation pour un salarié de travailler sans être payé.

Comme chaque année, la CFTC rappelle qu'elle couvre par un mot d'ordre de grève tous les salariés qui choisiraient de ne pas travailler ce lundi de Pentecôte ou tout autre jour imposé par leur employeur sous le couvert d'une fausse solidarité.

Pour accéder au courrier envoyé, cliquez ici

 

 
8 mai, Ascension, Pentecôte, pas de fausse solidarité ! Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
06-05-2014

La CFTC Paris rappelle que le mercredi 8 mai, célébration de la Victoire de 1945 sur la barbarie nazie, le jeudi 29 mai, fête de l’Ascension, le lundi 9 juin, lundi de Pentecôte sont des jours fériés, tels que prévus dans les textes de la République. C'est-à-dire des jours de repos.

Or, certaines entreprises obligent leurs employés sous prétexte de journée dite de « solidarité » à venir travailler  à une de ces 3 dates. La CFTC couvre par un mot d’ordre de grève, tout salarié parisien qui hors des légitimes obligations de service publique n’irait pas travailler en ces jours de repos consacrés à la vie familiale, personnelle, associative ou spirituelle.

La CFTC Paris rappelle que l’instauration d’une journée de travail obligatoire et non rémunérée est à la fois un non sens social, une erreur économique et une mesure inéquitable :

Social : obliger un salarié à travailler sans être rémunéré est contraire au principe  même de la notion de salariat. Tout travail mérite salaire.

Economique : Quel sens y a t’il à imposer de travailler une journée supplémentaire quand les carnets de commandes sont vides ? En 2012 (derniers chiffres connus),  ce sont plus de 12 millions d’heures de chômage partiel qui ont été consommées en France.


Inéquitable : Est-il juste qu’une caissière de super marché doive offrir une journée de travail à son entreprise, alors que par exemple les professions libérales ne doivent s’acquitter d’aucune journée dite « de solidarité », et que nos amis de la SNCF sont censés effectuer, quotidiennement, 1 mn 52 secondes de travail supplémentaire pour compte de la « journée de solidarité ».

La CFTC Paris rappelle qu’elle a toujours plaidé pour la mise en place de mesures visant à répondre à la problématique du financement de la dépendance, qu’elle soutien le principe de solidarité nationale, mais rejette une mesure INJUSTE et DISCRIMINATOIRE.
C’est notamment pour ces raisons qu’elle permet par ce mot d’ordre de grève nationale à tous les salariés parisiens qui le souhaitent, de pleinement profiter des jours fériés prévus par les lois de la république.

A Paris, le 06 mai 2014

Contact : Joseph THOUVENEL, Président CFTC Paris

 

 
TRAVAIL DE NUIT Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
04-04-2014

Communiqué de presse,

Pantin le 4 avril 2014 :

La CFTC se réjouit de la décision de « bon sens » du Conseil Constitutionnel réaffirmant le caractère exceptionnel du travail de nuit et la nécessité de l'encadrer.

L'interdiction de l'ouverture des commerces la nuit, sans nécessité particulière et exceptionnelle, permet de réaffirmer que les rythmes économiques doivent être aux services des femmes et des hommes et non le principe qui dicte sa loi à toute la société.

Ce respect des temps de vie naturelle est le garant d'un juste équilibre entre la vie professionnelle, la vie familiale, personnelle et associative sans laquelle il n'y a pas de société à visage humain.

Le travail de nuit doit répondre à un besoin vital de la société et non à l'envie de quelques-uns de réaliser toujours plus de profits, au détriment de l'intérêt général et du bien commun.

Contact : Joseph Thouvenel - Vice Président CFTC

 

 
Agression d'un conducteur SNCF, 150 000 victimes supplémentaires Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
22-01-2014


Communiqué de presse

 

Agression d’un conducteur SNCF, 150 000 victimes  supplémentaires.


Si agresser un agent de la SNCF est inacceptable, bloquer plus de 150 000 usagers qui n’ont aucune responsabilité dans cette affaire n’est pas plus acceptable.

La CFTC Paris, qui dénonce régulièrement le sous investissement chronique du service publique de transport en Ile de France et ses disfonctionnements  récurent (rubrique « trafic d’affluence » sur le site www.cftc-paris.com) condamne l’égoïsme corporatiste qui fait violence aux clients de la SNCF.
En quoi la grève monstrueuse infligée à des dizaines de milliers de salariés, va-t-elle permettre de faire cesser les agressions dans les transports ?

Agressions dont sont eux-mêmes victimes de nombreux usagers, sans que pour cela et à juste titre, les transports ne soient bloqués.

Ceux qui abusent du droit de grève, outre l’inhumanité dont ils font preuves vis-à-vis d’autres salariés, mettent à terme du fait de leurs excès, l’exercice légitime du droit de grève en péril.

Contact : Joseph THOUVENEL

 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 1 - 6 sur 141