Derniers commentaires

Bartolone refait l'histoire !
Bonjour Mr THOUVENEL, Bravo pour vos articles .....et merci.... Il est passionnant de lire vos arti...
Les grandes figures sociales c...
Merci Joseph, Toutes mes félicitations pour cette belle initiative et pour votre site que j'ai ains...
La grève de Pentecôte de la CF...
1: En quoi être obligé de travailler sans être payé est solidaire ? Le principe du financement p...
La grève de Pentecôte de la CF...
La CFTC doit des excuses aux vieux militants malades, et ceux qui sont déjà morts. La CFTC, le "sy...
Le Martyrologue de Myriam
Gabriel Sara, l’Executive Director, du Mount Sinai Roosevelt Hospital Center nous écrit : « M...
Loi Macron : Intervention de J...
Bravo à la CFTC pour son courage et la fidélité à ses valeurs. Pathou
Rapport sur les effets de la l...
Bien joué mon bon Joseph! Mais je crains que nos interlocuteurs ne jouent pas dans la même cour q...
Rapport sur les effets de la l...
Bonjour M. Thouvenel, Et bien bravo pour votre courrier! J'adore le ton.
Rapport sur les effets de la l...
Super Joseph, bravo !
Rapport sur les effets de la l...
Quand aucune structure d’accueil n’est ouverte le week end on propose aux salariés qui ont le m...
Communiqués

Dans cette rubrique, les communiqués de presse publiés par la CFTC-Raris.



RER A : une grève inadaptée Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
09-12-2015
Les joies du RER A aux jours et heures de forte affluence

À Paris, le 9 décembre 2015

La CFTC Paris dénonce avec vigueur la prise d’otage de centaines de milliers d’usagers du RER A par quatre syndicats de la RATP dont la grève a pour objet de dénoncer : « des consignes inadaptées lors du traitement des objets abandonnés ». Les usagers, qui, par ailleurs, sont majoritairement des salariés et souffrent déjà au quotidien des dysfonctionnements du service public des transports, apprécieront à juste titre de perdre une journée de salaire pour cette grande revendication sociale des camarades de la RATP.


La CFTC Paris, tout en rappelant son attachement au droit de grève, rappelle que celui-ci ne doit être utilisé qu’en dernier recours et ne doit pas être galvaudé par des mouvements à répétition, qui plus est pour des mots d’ordre ubuesques et des règlements de comptes internes à la régie.


Contact :

Joseph THOUVENEL
Président de l’UD CFTC Paris
 
Zones touristiques internationales : une consultation pour amuser la galerie ! Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
24-09-2015
Si la CFTC conçoit qu'il puisse y avoir un traitement particulier pour certaines zones atypiques (Champs-Elysées, Musée du Louvre...), elle déplore la parution des décrets d'application établissant les « zones touristiques internationales ». Outre le fait que certaines d'entre elles ne devraient pas bénéficier de ce statut, la CFTC déplore qu'aucune réponse n'ait été apportée aux trois questions de bon sens qu'elle avait posées à l'occasion de la consultation initiée avant parution de ces textes.
 
1) Silence sur les conséquences pour le commerce de proximité bordant les ZTI, notamment en banlieue et le contre coup mécanique sur l'emploi.
 
2) Silence, à la veille de COP 21, sur les conséquences environnementales des futures ouvertures. Rappelons que d'après l'ADEME (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie), un ménage faisant ses courses en grande surface - centres commerciaux consomme 30 fois plus d'énergie et émet 70 fois plus de CO² que le même ménage effectuant ses courses dans les commerces de proximité.
 
3) Silence sur les conséquences en termes de vie familiale et de réussite scolaire. Alors que l'on s'inquiète à juste titre, de voir les classes populaires et moyennes avoir de moins en moins accès aux études supérieures, quelles sont les répercussions sur le suivi scolaire des enfants dont les parents travaillent jusqu'à minuit ?
 
La CFTC rappelle qu'elle considère l'ouverture des commerces en nocturne et celle des grandes enseignes le dimanche, comme un vrai choix de société. Voulons-nous sauvegarder un temps où la consommation et la production sont entre parenthèses pour permettre la vie familiale, personnelle, associative et spirituelle ou préférons-nous subir la dictature du profit de quelques-uns aux dépens du bien commun ?
 
COP 21, en arrière toute ! Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
10-09-2015
cftcword.jpgCommuniqué de presse

En favorisant l’ouverture des grandes surfaces et centres commerciaux le dimanche et en soirée, la récente loi « Macron » va totalement à l’encontre des ambitions affichées par le Président de la République dans le cadre de la COP 21.
Quand Monsieur François Hollande déclare début juillet à Lyon : « L’Etat, les Etats doivent prendre leurs responsabilités ». « La lutte contre le réchauffement climatique doit également mobiliser tous les territoires. C'est-à-dire aussi fortes que soient les contributions nationales, en réalité aussi vide sera cet engagement s’il n’est pas rempli par les territoires » ; précisant même : « Il y a un coût infligé à la planète chaque fois qu’il y a des émissions de CO² ».
Coût que l’on peut mesurer puisque d’après l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie), un ménage faisant ses courses dans une grande surface consomme 30 FOIS PLUS D’ENERGIE et émet 70 FOIS PLUS DE CO² qu’un ménage faisant de petites courses régulières dans un commerce de proximité.
Quelle cohérence y a-t-il entre les paroles du Président de la République et les actes du législateur ?
Où est l’étude d’impact en termes d’économie d’énergie et de réduction d’émission de CO² de l’ouverture des grandes enseignes le dimanche et en soirée ?
Pourtant, Monsieur Manuel Valls appelait le 4 février de cette année à une transition écologique en ces termes : « C’est une profonde transformation de nos modes de vie, les Français en ont de plus en plus conscience ».
Il insistait : « La France doit montrer l’exemple » et ajoutait : « Il n’y a pas d’instant à perdre, il y a urgence et c’est la responsabilité de cette génération que de préparer un monde différent et donc, il faut agir maintenant ».
Avec l’ouverture des grandes surfaces et autres centres commerciaux un jour de plus par semaine, c’est la COP 21 qui recule !

Paris, le 10 septembre 2015
Joseph Thouvenel
Vice-président CFTC
 
Loi Macron Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
07-08-2015
logo_cftc.jpgLoi Macron, le travail inachevé du Conseil Constitutionnel
 
La CFTC se félicite de voir rejeté par le Conseil constitutionnel, l'inique plafonnement des indemnités de licenciement en cas de licenciement sans cause réelle ou sérieuse. Le Conseil refuse que ces indemnités soient fixées en fonction de la taille de l'entreprise. Par exemple, en conséquence les riches cabinets d'avocats d'affaires et autres petites structures de moins de 10 salariés richissimes continueront donc de payer comme les autres quand ils ne respecteront pas la loi.
La CFTC approuve également le rejet de la réforme prud'homale telle que prévue par la loi Macron.
À l'inverse, la CFTC regrette profondément qu'il ne se soit pas trouvé 60 parlementaires pour contester les dispositions portant atteinte au repos dominical, ce temps essentiel pour la vie familiale, personnelle, associative et spirituelle. Signe inquiétant du fossé qui se creuse entre les préoccupations des salariés et la représentation nationale, conséquence mécanique de la quasi-absence de diversité sociale réelle au sein de la classe politique.

 
Attentat en Isère Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
29-06-2015

logo_cftc.jpgAprès l’armée à Toulouse et Montauban, l’école à Toulouse, la presse à Paris et de façon récurrente la communauté juive récemment à Toulouse et Vincennes, c’est aujourd’hui directement le monde du travail qui est confronté aux agissements sanglants du terrorisme.

La CFTC appelle les autorités nationales à la plus grande fermeté dans la lutte contre le terrorisme notamment en agissant pour couper le financement de ces réseaux qui utilisent aujourd’hui au vu et au su de la communauté internationale le système financier et bancaire ainsi que la cupidité de groupes industriels qui rachètent, raffinent et commercialisent le pétrole sanglant de Daech.

La CFTC appelle l’ensemble de la communauté nationale et plus particulièrement le monde du travail à se montrer solidaire, uni et pacifique face aux sanglantes, violentes et barbares attaques des extrémistes. Comme nous le montrons tous les jours dans nos entreprises, chacun avec ses particularismes est capable de vivre en bonne intelligence avec l’autre.

Le bien vivre ensemble au quotidien ne se discute pas, il se vit dans le cadre du respect des lois de la République.

A paris, le 26 juin 2015

 
Joseph THOUVENEL au travail le lundi de Pentecôte Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
26-05-2015

logo-rmc.png









 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 1 - 6 sur 161