Traçabilité sociale

 Cliquez ici !




 

Derniers commentaires

Joseph Thouvenel sur Europe 1,...
Bravo à la cftc pour ce juste combat ;
Qu’est ce que le droit de grèv...
merci ça m'a bien aidé pour l'exposé :)
MEETING CFTC Paris - Touche pa...
Bonjour, ai assisté à cette conférence et ai beaucoup aimé la vidéo avec mise en scène de deu...
Camarade Lepaon, la démocratie...
Bravo, bravo, bravo. Alors que nous croyions que les reflexes staliniens avaient disparus, voila que...
Camarade Lepaon, la démocratie...
Tout mon soutien pour votre attitude et votre franc parler !
Camarade Lepaon, la démocratie...
BRAVO POUR LE FOND ET LA FORME
Camarade Lepaon, la démocratie...
Joseph bonjour, Michel Parinet nous a transféré ta réponse T Lepaon. Je ne peux que te félicite...
Convention social de l'UMP - i...
bravo à Joseph pour cette intervention claire et vraie :)
19 JUIN - Pas de rassemblement...
Voilà une décision qui ne manque pas de bon sens ! Faut-il vraiment rappeler qu'à chaque fois qu...
Victoire
allez hop, au travail il faut être meilleur en communication, entre nous, et dans les médias ! Pas...
Augmentation de la TVA : la CFTC propose une politique de RÉMUNÉRATION dynamique Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
27-01-2012

Dans un contexte d'atonie économique, de chute de la croissance et de risque de récession, les hausses envisagées de la TVA et de la CSG frapperaient de plein fouet les salariés et leurs familles. Elles doivent donc être compensées avant que la machine économique française ne cale. Pour la CFTC, le meilleur carburant serait une politique de rémunération dynamique.

 

Pour la CFTC, une partie de la réponse consiste en un meilleur partage des profits. Elle propose donc d'apporter des améliorations à la loi sur la participation :

 

  • Elargir le nombre d'entreprises concernées par la loi : en abaissant le seuil requis à 20 salariés (contre 50 actuellement).
  • Réserver tout ou partie des avantages fiscaux liés à la participation aux entreprises ayant conclu un accord salarial dans les 3 ans. L'intéressement des travailleurs  ne doit pas être un substitut à la politique salariale.
  • Simplifier le calcul de la réserve de participation par la suppression du coefficient ½. Celui-ci se justifiait à l'origine par la prise en charge totale par l'Etat. Or, les exonérations fiscales qui y étaient attachées ont été depuis considérablement réduites. La division par deux de la réserve de participation n'est donc plus justifiée. 

 

La CFTC voit dans ces propositions une partie de la réponse à apporter à la perte de pouvoir d'achat de certains salariés. Ces mesures permettraient une amélioration notable de revenus au moins pour les millions de salariés travaillant dans les entreprises bénéficiaires. Enfin, effet non négligeable, elle restaurerait surtout la confiance perdue des salariés vis-à-vis de l'économie française, étape indispensable pour surmonter cette période de crise.

 

 

En charge du dossier : Joseph Thouvenel, Vice président confédéral





Wikio !Digg!Google!Facebook!Del.icio.us!Live!
Commentaires (0)add comment

Ecrivez un commentaire
quote
bold
italicize
underline
strike
url
image
quote
quote
Smiley
Smiley
Smiley
Smiley
Smiley
Smiley
Smiley
Smiley
Smiley
Smiley
Smiley
Smiley

security image
Entrez les caractères affichés (ce sont des minuscules)


busy
 
< Précédent   Suivant >