Traçabilité sociale

 Cliquez ici !




 

Derniers commentaires

Bartolone refait l'histoire !
Bonjour Mr THOUVENEL, Bravo pour vos articles .....et merci.... Il est passionnant de lire vos arti...
Les grandes figures sociales c...
Merci Joseph, Toutes mes félicitations pour cette belle initiative et pour votre site que j'ai ains...
La grève de Pentecôte de la CF...
1: En quoi être obligé de travailler sans être payé est solidaire ? Le principe du financement p...
La grève de Pentecôte de la CF...
La CFTC doit des excuses aux vieux militants malades, et ceux qui sont déjà morts. La CFTC, le "sy...
Le Martyrologue de Myriam
Gabriel Sara, l’Executive Director, du Mount Sinai Roosevelt Hospital Center nous écrit : « M...
Loi Macron : Intervention de J...
Bravo à la CFTC pour son courage et la fidélité à ses valeurs. Pathou
Rapport sur les effets de la l...
Bien joué mon bon Joseph! Mais je crains que nos interlocuteurs ne jouent pas dans la même cour q...
Rapport sur les effets de la l...
Bonjour M. Thouvenel, Et bien bravo pour votre courrier! J'adore le ton.
Rapport sur les effets de la l...
Super Joseph, bravo !
Rapport sur les effets de la l...
Quand aucune structure d’accueil n’est ouverte le week end on propose aux salariés qui ont le m...
Visite d'un CFA par la CFTC PARIS Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Le Blog - Social
27-05-2016
photo_cfa.jpgEmmenée par Joseph Thouvenel, une délégation de la CFTC PARIS a rencontré des apprentis du Centre Européen des Professions Culinaires (CEPROC), un CFA parisien, qui forme les jeunes en alternance au métier de la pâtisserie, boucherie et charcuterie traiteur.

Passionnés par leur métier, soucieux d’acquérir compétences et savoir-faire, espérant dans l’avenir, les échanges avec ces jeunes travailleurs ont été riches et instructifs :

- Condition de travail,
- Horaires,
- Salaire,
- Conciliation vie professionnelle et vie familiale,
- Attente vis-à-vis d’un syndicat,

Tels ont été les principaux thèmes abordés à l’occasion de ce dialogue à bâtons rompus.

De quoi nous permettre de défendre et valoriser l’apprentissage en s’appuyant sur du vécu.

Merci à la direction du CFA, ainsi qu’aux enseignants pour leur disponibilité et leur accueil.
 
Assemblée Nationale: une section CFTC pour les collaborateurs de députés Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Presse - Communiqués de presse
26-05-2016

 

assemble_nationale.jpg

Les attachés parlementaires et autres collaborateurs de députés, employés sous contrat de travail de droit privé, ont aujourd’hui un statut flou voire précaire. La raison : chaque parlementaire est considéré comme une entreprise indépendante. Ils font partis des 2% de salariés ne bénéficiant pas de convention collective.


La CFTC (Confédération Française des Travailleurs Chrétiens), libre et indépendante depuis son origine, vient de s’implanter en constituant une section à l’Assemblée Nationale. Ses représentants participent dès à présent à la négociation d'un accord collectif avant l'été 2016, applicable au 1er janvier 2017, visant à améliorer la situation professionnelle des collaborateurs de députés, à l'Assemblée nationale et en circonscriptions.


Bon vent et tous nos vœux de réussite à notre représentant Gonzague de Chantérac et toute son équipe.

 
Grève RATP: comme un vent de folie Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Presse - Communiqués de presse
25-05-2016
cftcword.jpg

Communiqué de presse




Grève RATP : comme un vent de folie


La CFTC Paris exprime son plus profond désaccord avec l’appel à la grève illimité à partir du 2 juin lancé par la CGT-RATP.

Pour la CFTC, avant d’appeler à la grève, un syndicaliste responsable doit notamment s’interroger sur les conséquences que celle-ci peut avoir sur les usagers.

Toute grève dans les transports parisiens pénalise fortement des millions de personnes, qui au quotidien subissent déjà de nombreux dysfonctionnements techniques.

Ces voyageurs, souvent des travailleurs, n’ont pas plus de responsabilité dans la politique salariale de la régie des transports que dans l’élaboration de la loi travail.

Il est profondément affligeant de les voir une nouvelle fois pris en otage sans égard pour les difficultés que cela rajoute à leur quotidien.

Pour la CFTC, le droit de grève fait partie des libertés essentielles encore faut-il ne pas en abuser au risque de voir celui un jour remis en cause.



Paris, le 24 mai 2016.

Contact :    Joseph THOUVENEL
                  Président
 
Trop ou trop peu d'état? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Le Blog - Les chroniques
24-05-2016


Chronique de J. THOUVENEL du 24.05.2016 sur Radio Notre Dame (100.7)
Lire la chronique, c'est bien ! L'écouter, c'est encore mieux !

hegel_et_nietzche.jpgBonjour à toutes et à tous,

Pas assez d’état pour les uns, trop d’état pour les autres ou comment arbitrer entre HEGEL : « l’Etat est la réalité en acte de la liberté concrète » et NIETZSCHE : « L’Etat est le plus froid de tous les monstres froids. Il ment froidement et voici le mensonge qui s’échappe de sa bouche : moi l’Etat je suis le peuple ».

Simple syndicaliste, je ne m’aventurerais pas à commenter les propos de ces deux monstres d’intelligence intellectuelle. Je note juste que l’un comme l’autre ont été la référence d’écoles de pensées menant rapidement au totalitarisme. Comme quoi, quelque fois, mieux vaut avoir moins d’esprit mais penser plus juste.

Je constate simplement qu’une société organisée nécessite une autorité par laquelle passe notamment l’édiction de la règle de droit et éventuellement l’emploi de la force publique.
Pour qu’elle soit civilisée, cette autorité a besoin des corps intermédiaires qui, en vertu du principe de subsidiarité régulent les relations entre les citoyens et l’Etat.

Cette organisation me semble-t-il à deux gros avantages - ne pas laisser la personne seule face à un Etat tout puissant- Eviter la tyrannie de l’opinion de quelques-uns au détriment du bien commun.

Il est du devoir de chacun de veiller à ce que ces équilibres ne soient pas rompus.

Au XVIIIe siècle, issue des Lumières, l’emporta la théorie du libre contrat. Celle-ci, pour ses partisans, permettait et justifiait l’existence de l’Etat en garantissant l’ordre social, « chacun est libre en obéissant à la loi de tous », argumentaient ils.

C’est comme cela, qu’en 1791 dans la fureur révolutionnaire, un bon bourgeois, avocat de son état, le citoyen LE CHAPELIER porta sur les fonts baptismaux républicains une loi proscrivant les organisations ouvrières, les corporations de métiers, le compagnonnage et tout rassemblement paysan.

Entre la liberté théorique de chaque personne et l’Etat plus rien !

Conséquence du principe de liberté décrété comme un absolu : la grande misère des petites gens en générale et du monde ouvrier en particulier.

Cette théorie ultra-libérale n’est pas morte. Ils sont nombreux aujourd’hui, à nous chanter la liberté omnipotente, intégrale, sans contrainte qui doit mener le monde. Vous les retrouvez du côté des affaires comme dans celui de la famille.

L’union des deux c’est par exemple la banalisation de l’achat d’enfant via la GPA. L’humain est ravalé au rang de marchandise.

L’histoire nous montre pourtant qu’arrivés au pouvoir les tenants d’une liberté débridée ont tôt fait de mettre en place un état tentaculaire et totalitaire.

Pour eux, la liberté d’expression, c’est FINKIELKRAUT et quelques autres interdits de parole, avant d’être dénoncés comme déviants.

La question n’est pas, trop ou trop peu d’état, mais simplement les hommes et les femmes exerçant le pouvoir, politique, économique, et médiatique ont-ils quelques notions du bien commun, du respect de la dignité inaliénable de chaque personne et l’amour de la vérité ?

A la semaine prochaine
 
Loi travail Joseph Thouvenel sur RMC Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Le Blog - Social
23-05-2016
logo-rmc.png






Passage média - RMC - Loi travail par syndicatcftc
 
Joseph Thouvenel sur Radio Notre Dame le 20 mai 2016 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Le Blog - Social
20-05-2016
radio_notre_dame.jpgJoseph Thouvenel dans l'émission Le Débat de la Semaine avec Louis Daufresne




 
Joseph Thouvenel sur Radio Notre Dame Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Le Blog - Social
19-05-2016

radio_notre_dame.jpg
Demain vendredi 20 mai à 7h30, Joseph Thouvenel sera l'invité de Louis Daufresne sur Radio Notre Dame 100.7 où il parlera de l'actualité sociale.
 
Joseph Thouvenel sur Radio Notre Dame Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Le Blog - Social
19-05-2016
joseph_thouvenel.jpgJoseph Thouvenel dans l'émission en Quête de Sens sur Radio Notre Dame




 
réseaux sociaux: pour le meilleur ou le pire Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Le Blog - Les chroniques
18-05-2016


Chronique de J. THOUVENEL du 17.05.2016 sur Radio Notre Dame (100.7)
Lire la chronique, c'est bien ! L'écouter, c'est encore mieux !

twitter.jpgBonjour à toutes et à tous,

Depuis peu de temps, je suis un utilisateur de TWITTER, cet outil de communication qui permet d’envoyer gratuitement de brefs messages sur internet, via ordinateur ou téléphone portable.

En 140 signes maximum, vous pouvez diffuser une information, faire part d’une opinion, réagir à une déclaration et bien d’autres choses encore.

Nous sommes au cœur des nouveaux réseaux sociaux avec ce qu’ils ont de meilleur, rapidité, efficacité. Une information peut-être rediffusée en quelques minutes par des dizaines de milliers de personnes. Cet instrument permet d’échapper au tamis et au barrage des grands médias.

Un souffle de liberté est toujours bon à prendre !

La preuve : 48h de mobilisation, via les réseaux sociaux ont suffi pour obliger les autorités à déprogrammer le gentil rappeur invité à célébrer le 100e anniversaire de la bataille de Verdun.

L’aimable garçon aux propos homophobes, qui chante « les youpins s’éclatent et font les magasins » tout en qualifiant la France de pays de KOUFFAR, c’est-à-dire mécréants, ne vocalisera pas au milieu des tombes de nos poilus. Je ne vais pas m’en attrister !
Là où le bât blesse, est que liberté ne se conjugue pas toujours avec responsabilité.

Twitter est également le vecteur d’approximations, d’affirmations aussi péremptoires qu’inexactes. Pire, nombre d’intervenants, courageusement camouflés derrière un pseudonyme, pratiquent allègrement invectives, injures voire appel au lynchage.

Comme cette incitation à « écraser les raclures de la manif pour tous » lancée à l’occasion des rassemblements contre l’achat et la vente d’enfants, conséquence de la fameuse GPA.

Et encore, je n’ai pas choisi les pires vomissures qui suintent de certaines déclarations.

François Morinière réagissait, il y a quelques jours, de la façon suivante : « la Ministre Najat VALLAUD-BELKACEM fait un tweet respectueux du Pape et les insultes fusent de tous bords contre elle. Le monde est devenu fou ». Je ne sais pas si le monde est devenu plus fou aujourd’hui qu’hier, mais caché derrière l’anonymat des nouveaux outils de communication se déchaîne, moult malveillance, bassesse et vilénie.

On regretterai presque la bonne vieille lettre anonyme, rédigée par nos corbeaux du temps jadis.

A nous de savoir utiliser avec justesse, bienveillance et efficience ces nouveaux médias, afin d’éviter que ne règne sans partage ce que dénonçait déjà Albert Camus dans Combat : « l’appétit de l’argent et l’indifférence aux choses de la grandeur avaient opéré en même temps pour donner à la France une presse qui, à de rares exceptions près, n’avait d’autre buts que de grandir la puissance de quelques-uns et d’autre effet que d’avilir la moralité de tous. Il n’a donc pas été difficile à cette presse de devenir ce qu’elle a été de 1940 à 1944, c’est-à-dire la honte du pays. »

A la semaine prochaine
 
Joseph Thouvenel sur RMC au sujet du lundi de Pentecôte Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Le Blog - Social
18-05-2016

Passage média - RMC - Lundi de Pentecôte par syndicatcftc
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 1 - 10 sur 2236